L’Afrique se réinvente en musique

39 ans après sa création, la Fête de la Musique s’est imposée comme un rendez-vous incontournable et s’est développée sur tous les continents et notamment en Afrique. Pour cette nouvelle édition, le dépaysement et les artistes émergents sont mis à l’honneur du Congo à Madagascar en passant par le Botswana.

Place aux étoiles de demain

Le 20 juin, le Festival International Pointe-Noire en scène, en partenariat avec l’Institut Français du Cameroun, est aux commandes de la Fête de la Musique de Brazzaville. Pour cette édition en ligne, un appel à candidature a été lancé en décembre dernier en direction des artistes indépendants. L’un des critères de sélection a été l’originalité du style, car l’objectif de cette année est de faire émerger des talents nouveaux. Pour découvrir les étoiles de demain, rendez-vous sur la page Facebook de Pointe-Noire en scène.

Du côté de Gaborone au Botswana, le 19 juin, découvrez les jumeaux du groupe Two Faces avec leur style à mi-chemin entre la French Touch et le Brit rock. Laissez-vous ensuite subjuguer par la voix d’ange de la chanteuse botswanaise Queen, pour finir en douceur avec la musique Soul de d’Abigail Isa. Comme maitresse de cérémonie, vous retrouverez Bonolo Magowe, l’animatrice de l’émission musicale Pula Power. Cette soirée est à retrouver à partir de 17h30 sur la page Facebook de l’Alliance Française de Gaborone.

 

Quand le soleil rencontre les émotions

Dès 1982, Madagascar a vibré aux sons de la fête de la musique, ces dernières années les programmations ont été innovantes et après avoir proposé du rap mêlé à de la musique classique, l’Institut Français de Madagascar propose une alliance entre la musique du soleil et celle de l’émotion, la Musique Tropicale et le Jazz. La chanteuse Tence Mena et le roi du salegy Jaojoby rencontrent le groupe de Jazz Weaver Trio afin de proposer des réinterprétations de leurs tubes sur des notes plus jazzy mais toujours aussi mouvementées. Afin de redécouvrir des classiques de la musique tropicale, rendez-vous le samedi 19 juin 2021 à 15H à l’Institut Français de Madagascar.