Voyage autour du monde… en musique !

Elle est née en France en 1982, 39 ans plus tard, c’est devenu un événement international avec plus de 120 pays qui la célèbrent. Tour d’horizon de la programmation de cette édition 2021, accessible à tous via les réseaux sociaux.

Melting sound

L’esprit de la Fête de la Musique a clairement séduit au-delà des frontières nationales. Populaire, gratuite et ouverte à tous les musiciens, amateurs comme professionnels, cette manifestation attire petits et grands de toutes conditions sociales. La joie et la communion que procure la musique est un sésame universel. C’est même devenu un événement national au Luxembourg, en Italie, en Grèce, au Pérou, en Équateur et en Colombie. La Fête de la Musique est également portée par de grandes métropoles - New York, Berlin ou Mexico -, riches de multiples nationalités qui vibrent aux sons de leurs cultures d’origine et fusionnent entre elles pour l’occasion.

Cette édition 2021 se déroule dans un contexte particulier, du fait de la crise sanitaire, mais bonne nouvelle, beaucoup d’événements seront diffusés en ligne, avec une énergie intacte de la part des artistes. Coup de projecteur sur la programmation des événements de la Fête de la Musique dans le monde. 

 

 

Été indien

Cap sur l’Océan Indien avec Madagascar et Maurice. L’ile aux baobabs a le privilège de recevoir pour cette édition des icônes de la musique tropicale, Tence Mena et Jaojoby, le roi du renommé rythme malgache « salegy », ainsi que le groupe de Jazz Weaver Trio. Ensembles, ils joueront leurs tubes sur des notes jazzy et bien swiguées, un concert fusion original qui promet de réjouir les défricheurs de nouveauté. L’événement est à suivre sur place à l’Institut français d’Antananarivo, la capitale, et retransmis sur Facebook.

Du côté de l’Ile Maurice, la jeune et talentueuse chanteuse Yvette Dantier réinterprètera le répertoire de trois monstres de la chanson françaises, Gainsbourg, Brassens et Trenet, durant une émission diffusée sur la télévision mauricienne. Ambiance hommage, chansons à textes et beaucoup d’émotions en perspective.

 

Électro-Pop Europe

Électro & pop seront à l’honneur sur le vieux continent. L’occasion pour la chanteuse pop franco-tchèque Emma Smetana de lancer en exclusivité quatre clips de ses nouveaux tubes, tournés sur les toits de l’Institut Français de Budapest. L’envoutante artiste, dont l’univers rappelle les rythmes musicaux pop-planant de la chanteuse américaine Lana del Rey, saura embarquer le public sur les réseaux sociaux, où sera diffusée sa musique le 21 juin.

En l’Irlande, l’atmosphère sera collective et électro avec au programme un mix SoundCloud et Facebook Live mettant en scène quatre femmes DJ : l’Irlandaise Laynee, la Française Flore, l’Allemande Martha van Straaten et l’Ivoirienne Chabela. De quoi mettre l’ambiance !

 

 

Liban au balcon

Focus maintenant sur un pays qui aime et célèbre la musique. Pour cette 21e édition, les Libanais – professionnels comme amateurs - sont invités à se rendre sur leurs balcons, leurs toits, leurs terrasses ou leurs jardins pour chanter et faire résonner la musique. À Beyrouth et dans les grandes villes libanaises, cela va permettre de donner de la visibilité à des artistes en difficulté en ce moment, et donner de la joie à celles et ceux qui les suivront sur les réseaux sociaux, où seront diffusés les vidéos avec les mots-dièse #FDLMLIBAN #3ALBALCON. Une façon également de les rendre visible dans le monde entier !

 

 

Et ailleurs dans le Monde…

En Corée du sud, trois sessions musicales incluant Stella Jang, Ubare, Laure Mafo, en partenariat avec la mairie du district de Seodemun, diffusé sur Youtube et Genie.

Au Canada, des concerts pop diffusés sur le Facebook de l’Institut Français.

Au Brésil, un mini-documentaire exclusif autour de l’artiste français L’Homme Statue, coproduit avec Coquetel Molotov, avec les artistes Yndi, Linn da Quebrada, Laure Briard…

 

 

À noter

Retrouvez tous ces événements musicaux le 21 juin, en live ou pré-enregistrés, sur la Page Facebook de l’Institut Français.